Le CBD, qu’est-ce que c’est ?

CBD

Si la consommation du cannabis n’est toujours pas légale, le cannabidiol est très populaire actuellement. Presque tout le monde en a entendu parler au moins une fois dans leur vie. Certaines personnes en consomment et connaissent très bien les vertus du CBD. D’autres ne savent pas ce que c’est réellement.

Origine du CBD

CBD signifie cannabidiol. Cette substance est issue de la plante de chanvre. Voilà pourquoi elle est souvent confondue avec le THC. Même s’ils proviennent de la même plante, la consommation du CBD est tout à fait légale contrairement au THC qui possède des effets nocifs pour la santé. Au contraire, le CBD est doté de plusieurs vertus. Il n’a pas d’effets secondaires sur l’organisme. Cette plante a été utilisée depuis la nuit des temps pour les vertus qu’ils procurent, notamment la lutte contre la douleur. Le CBD a été découvert en 1963, mais a commencé à connaître son succès à partir de 2018. Le domaine de la médecine confirme aussi ses vertus sans pour autant le recommander dans la mesure où le dosage est encore incertain. C’est pour cette raison que les réglementations restent sévères concernant la production et le commerce des plantes de chanvres. Le taux de THC ne doit pas dépasser les limites autorisées par la loi. Le cannabis est illicite alors sa consommation est interdite. Chaque CBD shop est contrôlé strictement pour éviter de nuire à la santé des consommateurs. Vous pouvez vous en procurer sur highfivecbd.fr.

Les effets du CBD

Le CBD est de plus en plus célèbre pour ses bienfaits sur l’organisme. C’est le plus efficace des cannabinoïdes. Depuis plus de 15 ans, ses effets positifs sont exploités par les médecins traditionnels. Il vous suffit aussi de vous en acheter et d’en consommer chez vous.

Le CBD lutte contre de nombreux symptômes et maladies : alcoolisme, cancer, diabète, arthrose rhumatoïde, épilepsie, maladies cardiovasculaires, fibromyalgie, anxiété, crises d’angoisse, nausées, inflammations, douleurs, etc. Ce ne sont que des exemples. Il existe encore d’autres maladies que le CBD est capable de guérir.

Ce qu’il faut retenir, c’est que le CBD permet de lutter contre les douleurs neuropathiques et musculaires. Les traitements classiques n’arrivent pas à soulager ces symptômes. La qualité de vie des patients qui souffrent de la fibromyalgie et des douleurs neurologiques peuvent aussi profiter de cette vertu du CBD. À la différence du cannabis, le cannabidiol ne procure pas les effets indésirables de celui-ci. Les médecins sont convaincus des bienfaits du CBD, mais dans la mesure où sa découverte ne date pas assez, les effets secondaires ne sont pas encore détectés. C’est pourquoi ils n’incitent pas leurs patients à se rapprocher d’un CBD shop.

Les modes de consommation du CBD

Le CBD existe sous différentes formes. Sous forme d’huile, vous pouvez le mettre directement sur la langue avec un goutte-à-goutte. Cette méthode permet de ressentir les effets du CBD en un rien de temps. Vous pouvez aussi en rajouter dans vos boissons ou vos aliments. C’est un moyen de ne pas sentir sa forte odeur ainsi que son goût très prononcé.

Il existe aussi des produits cosmétiques à base de CBD que vous pouvez appliquer sur la peau. Ce type de CBD sert à traiter les maladies cutanées et à soulager les douleurs articulaires. Sous forme de e-liquide, le sang l’absorbe à grande vitesse en passant par les poumons. Pratique et facile à consommer, le chewing-gum est une bonne alternative. Il y a aussi les CBD sous forme de capsules. Ce type de CBD ressemble à un médicament digéré par l’estomac. C’est souvent en gélatine. Vous pouvez aussi manger de la pâte de CBD venant d’un magasin de CBD

Y a-t-il des lois qui régissent le CBD ?

Même si la consommation du CBD est légale, il y a des normes à respecter. La consommation du cannabis n’est pas reconnue par la majorité des États à cause des effets nocifs de sa substance dominante qui n’est autre que le THC. En France, le taux de ce dernier ne doit pas excéder les 0.2 % de la plante. C’est à partir de 2017 que sa consommation est légale en France. Les contrôles sont stricts dès la culture des plantes. Les produits qui contiennent plus de cette limite sont interdits en magasin de CBD.

Dans le secteur textile, le ministère de la Santé n’exige pas le respect de cette norme. Mais elle reste valable pour éviter la consommation de la plante à d’autres fins. La résine de cannabis est la seule forme de consommation du CBD interdite par la loi. Celle-ci est faite pour être fumée. Si vous souhaitez absolument fumer du CBD, optez pour le e-liquide CBD. L’utilisation de la cigarette électronique n’est pas restreinte. Toutes les autres formes sont autorisées par la loi. Sinon, il est bon de savoir que l’assurance maladie ne prend pas en charge le CBD. Ce n’est pas encore un médicament.

Devenir game designer : quelle formation choisir ?
Comment réussir la vente de son bien immobilier ?