Est-il obligatoire de souscrire une assurance santé ?

assurance santé

L’assurance santé, également appelée assurance complémentaire ou mutuelle de santé, est par définition un type d’assurance de personnes. L’assurance santé vise à protéger l’assuré contre les risques liés à la maladie ou, plus précisément, contre toutes les circonstances nécessitant une intervention médicale.

À quoi sert exactement une assurance santé ?

Les frais de santé liés à toute intervention médicale requise, qu’il s’agisse d’une intervention chirurgicale ou d’une simple consultation, sont répartis entre le patient et la sécurité sociale. Cette sécurité sociale est en fait un type d’assurance santé obligatoire, qui n’a pas la force économique d’assumer la responsabilité de vous rembourser l’intégralité des coûts liés à vos soins médicaux individuels. Par conséquent, sauf dans des circonstances spécifiques, l’administration de la sécurité sociale ne couvrira qu’une partie des frais médicaux associés à tout acte médical (consultation ou traitement). L’objectif de l’assurance santé est de donner aux gens la possibilité de signer un contrat qui leur permet d’être remboursés pour la partie des frais médicaux que la sécurité sociale traditionnelle ne couvre pas. Et, comme son nom l’indique, l’assurance santé est destinée à protéger les personnes contre les répercussions financières de la nécessité de soins médicaux. Pour plus d’informations, cliquez  sur alan.com.

Comment fonctionne l’assurance santé ?

Comme pour tout contrat d’assurance, il est important de bien identifier le souscripteur d’un contrat d’assurance santé. Le souscripteur d’un contrat d’assurance santé est la personne qui le signe et qui accepte de payer la prime ou la cotisation à l’assureur. L’assuré, quant à lui, est la personne qui bénéficiera des services de l’assureur en tant que  » consommateur  » d’une prestation prévue au contrat. En fait, il est tout à fait possible, surtout dans le domaine de l’assurance santé, qu’il y ait un seul preneur d’assurance et quelques assurés (nommés et désignés comme « bénéficiaires » du contrat). C’est le cas lorsqu’une personne (l’assuré) souscrit un contrat d’assurance santé et que les clauses générales ou particulières du contrat prévoient la couverture santé de ses héritiers et bénéficiaires (tels que son conjoint ou ses enfants…). Les frais médicaux ne sont, par définition, remboursés par l’assurance santé que dans les situations et les limites prévues par le contrat. Cela signifie qu’il est préférable de déterminer précisément les besoins de couverture santé des bénéficiaires du contrat afin d’augmenter les chances de trouver une offre d’assurance santé aux conditions contractuelles favorables. Le rôle de l’assureur ou de son représentant (courtier ou agent général) est donc de choisir et de proposer la meilleure option d’assurance en fonction du budget disponible du futur souscripteur.

 Une assurance santé : obligatoire ?

Depuis 2016, tous les employeurs du secteur privé et ceux travaillant dans le secteur non marchand sont tenus de vous faire bénéficier d’une complémentaire santé obligatoire appelée mutuelle collective. Cette convention d’exclusivité mutuelle comprend un sac de fournitures médicales avec une couverture minimale. En outre, votre employeur doit prendre en charge au moins 50 % de votre cotisation à la mutuelle obligatoire. Comme elles seront déduites de votre historique de paiement, les 50 % restants sont à votre charge. Sachez que, s’il le souhaite, votre employeur peut décider de prendre en charge la totalité de votre mutuelle. Vous n’êtes pas obligé de souscrire une assurance santé individuelle. Elle est toujours facultative, mais elle est cruciale si vous voulez être remboursé équitablement pour tous vos frais médicaux. En tant que citoyen français résident, vous êtes couvert par le programme d’assurance santé de la Caisse d’Assurance Maladie. Seule cette dernière rembourse une petite partie des visites chez le médecin, des frais dentaires, des médicaments, des lunettes ou des séjours à l’hôpital. L’assurance santé est indispensable si vous voulez être mieux couvert pour les dépenses qui ne sont pas incluses dans le régime général d’assurance maladie.

Comment choisir une assurance santé ?

Le privilège de l’assurance santé individuelle consiste à proposer des formules qui s’adaptent à vos besoins. D’ailleurs, vous pouvez modifier votre contrat pour y inclure les lunettes, les soins dentaires, les médecines douces, etc. Et pour les choses qui ne vous concernent pas, vous n’aurez pas besoin de couverture supplémentaire. Toutefois, si vous avez des problèmes de vue fréquents, il est judicieux de choisir un régime complémentaire qui rembourse assez favorablement ce type de frais médicaux. Voici quelques conseils pour choisir une meilleure assurance santé :

– Il faut se méfier des prix trop attractifs, ils peuvent inclure une faible couverture de vos traitements futurs.

– Veillez à sélectionner les « tiers payants », car toutes vos factures seront directement transférées à votre mutuelle et vous n’aurez pas à faire l’avance des frais.

– N’achetez pas de couverture inutile ; par exemple, pour la médecine alternative, si vous n’avez pas besoin d’être remboursé, vous n’avez pas besoin de souscrire une assurance santé pour cela. Sachez que toute prestation ajoutée inutilement augmente le coût de votre assurance santé sans raison.

– Ne vous fiez pas uniquement à la réputation des assureurs ; certains assureurs moins populaires peuvent proposer une assurance santé adaptée à votre profil à un prix raisonnable.

– Souscrivez une assurance santé en couple ou en famille. En effet, il est plus intéressant de souscrire une assurance santé à plusieurs. Néanmoins, dans ce cas, pour toute la famille, les garanties seront les mêmes, il est donc essentiel de couvrir les besoins de santé de chaque membre.

Les avantages et les inconvénients de l’implant dentaire
Pourquoi se faire suivre par un kiné du sport ?